Recherche

Laëtitia Chaucesse
Prise de parole en public & animation de conférences

Monthly Archives:
mars 2016

Les techniques journalistiques au service de votre communication

« Quelle histoire je vais raconter ? » Voilà LA question que l’on devrait toujours se poser avant de communiquer. A l’écrit comme à l’oral, il faut avant tout savoir de quoi on va parler. Ca paraît simple comme ça. Ca paraît même évident. Et pourtant ! Comment faire le tri dans toutes les informations dont on dispose ? Comment trancher entre deux exemples ? Comment choisir un chiffre percutant ? Et surtout, comment s’assurer que ce que l’on va dire ou écrire sera compris par tous ?

Depuis de nombreuses années, mon partenaire NetCast Conseil accompagne des dirigeants d’entreprise et des porte-paroles dans cette tâche. Pour ce faire, il utilise une méthode inspirée des techniques d’écriture journalistiques. Pourquoi ? Parce que chaque jour, un journaliste doit transmettre un message clair et percutant à une cible qui ne maîtrise pas le sujet.

NetCast Conseil vous propose un programme de formations pour acquérir ces techniques et les mettre en pratique. Prise de parole en public, communication de crise, écriture pour le papier ou le web, gestion des interviews etc. Il y en a pour tous les goûts et surtout pour tous les besoins.

Ces formations ont lieu à Paris mais elles peuvent aussi être organisées dans votre ville. N’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé !

Quel super-héros êtes-vous ?

Pas besoin de costume ou d’accessoires. Une pièce isolée ou des toilettes suffiront. Juste deux minutes d’intimité pour faire monter votre niveau de confiance à son maximum. Vous ne voyez certainement pas où je veux en venir et pourtant, c’est très sérieux et tout à fait lié à notre sujet : la prise de parole en public.

Il y a quelques jours, j’ai découvert cette vidéo d’Amy Cuddy. Elle explique comment « notre corps peut influencer notre esprit ». Et surtout comment on peut s’appuyer sur cet incroyable levier pour préparer une prise de parole. Je vous laisse la découvrir… et répondre à la question du titre de cet article. Pour ma part, je vais rester sur Wonderwoman.