Recherche

Laëtitia Chaucesse
Prise de parole en public & animation de conférences

Monthly Archives:
juin 2020

Prise de parole : peut-on se former à distance ?

🏋‍♀ Chacun a vécu le confinement à sa manière : certains se sont mis au sport, à la cuisine, à la méditation. D’autres ont dévoré leur bibliothèque, rangé tous leurs placards ou repeint leur chambre. Il y en a qui se sont ennuyés, et d’autres qui en redemandent. Pour ma part, cette période sans précédent m’a amenée à relever un nouveau défi : créer et animer une formation à distance sur la prise de parole. 🎤

C’est le Dahlir, une association qui aide les personnes en situation d’exclusion à accéder aux loisirs, qui m’a confié ce projet. J’avoue que lorsqu’ils m’ont appelée, je me suis posée tout un tas de questions : 🤔

  • Est-ce que ce que je propose en présentiel est réalisable à distance ?
  • Est-ce que je vais réussir à créer un programme dynamique et varié, pour garder l’attention des participants ?
  • Est-ce qu’ils vont réussir à progresser à l’oral, tout en restant derrière leurs ordinateurs ?

Je n’étais pas sûre que ça pouvait fonctionner. Mais j’ai décidé de leur dire « oui » et de saisir cette opportunité pour tester une nouvelle version de ma formation à la prise de parole. 🧪

La formation s’est terminée il y a 2 semaines et sincèrement, le bilan est très positif. 😃 De mon point de vue, comme de celui des participants, à en lire leurs commentaires sur le questionnaire d’évaluation.
Alors j’ai décidé de vous partager ici les avantages… mais aussi les limites de ce format à distance. 💻

Les clés pour une prise de parole claire et captivante

🤓 Cette formation m’a demandé un gros travail d’adaptation. J’ai dû revoir pas mal de choses pour que la formation fonctionne à distance :

  • des modules théoriques plus courts et dynamiques
  • un déroulé sur 3 jours distincts
  • des exercices compatibles avec la visio
  • un workbook en ligne pour relire et annoter les exercices
  • des supports complets et concis

« Un contenu complet avec des mises en application qui permettent de garder une certaine dynamique pendant toute la durée de la formation. »

Ingrid

🎯 Visiblement, tout cela m’a permis d’atteindre mes objectifs car les participants sont tous ressortis satisfaits de la formation. Pour Bertrand, « l’équilibre entre apports théoriques et mises en situation, en s’appuyant sur les besoins de chacun, fonctionne à merveille. » De son côté, Ingrid a apprécié le « contenu complet avec des mises en application qui permettent de garder une certaine dynamique pendant toute la durée de la formation. »

Pour cette première à distance, j’ai eu la chance d’avoir un petit groupe, composé de 4 personnes. J’ai donc pu adapter mes propos à leurs situations individuelles et leur donner des conseils personnalisés.

📏 Même s’il existe des règles et des grands principes pour réussir sa prise de parole, j’aime encourager les participants à trouver « leur truc », à réfléchir à leur manière de communiquer. J’ai donc beaucoup insisté sur la notion d’authenticité. Justine a apprécié le fait de devoir « chercher des solutions par nous-mêmes, construire de façon la plus personnelle possible pour ne pas s’éloigner de ce que l’on est réellement et que le message soit sincère. »

🧠 Carine aussi a trouvé de la matière pour construire son discours : « cette formation a bien répondu à mes attentes. Tes conseils sont précieux et accessibles, dans le sens où chacun peut s’en emparer et les adapter à sa façon de fonctionner. Ton approche, sur les temps collectifs et individuels, fait référence à des situations de terrain sur lesquelles il est facile de se projeter. »

💜 Au delà des aspects techniques, les participants sont repartis avec plus d’envie, de motivation et de courage pour affronter leurs prochaines situations de prises de parole. 💪 Justine a trouvé les retours sur son travail « très constructifs et positifs. Ils nous ont permis de nous familiariser avec les différentes techniques de prise de parole et de gagner en confiance pour nos prochaines prises de paroles autant sur le plan professionnel que personnel. Merci 🙂 »

« Construire de façon la plus personnelle possible pour ne pas s’éloigner de ce que l’on est réellement. »

justine

Progresser à l’oral de chez soi : une solution confortable

Au départ, je percevais la distance surtout comme un inconvénient. Mais en vivant cette expérience, je me suis rendue compte qu’elle offrait aussi des avantages, notamment logistiques. 🚕 Surtout lorsqu’on vit dans une zone reculée, comme Justine, installée en Haute-Savoie: « si la formation s’était faite en présentiel, je n’aurais certainement pas pu être présente car mon territoire est isolé et que les déplacements auraient eu un coût important. »

😊 J’avoue que c’était pratique pour moi aussi, de pouvoir travailler à la maison… mais en même temps, un peu bizarre. J’ai l’habitude d’être régulièrement en déplacement (au moins une fois par semaine) et ça m’a fait tout drôle d’animer une formation de chez moi, de manger dans ma cuisine, de prendre une pause café dans mon salon. ☕ C’était inhabituel mais pas forcément désagréable.

« Pour une personne qui n’est pas à l’aise avec la prise de parole en public, cela peut être un plus de commencer dans un cadre rassurant et bienveillant. »

Carine

⌚ En se formant de chez soi, on gagne du temps. Mais on peut aussi gagner en confort. Pour Carine, « l’avantage que peut représenter une formation à distance est le fait de pouvoir en bénéficier au sein d’un environnement connu. Pour une personne qui n’est pas à l’aise avec la prise de parole en public, cela peut être un plus de commencer dans un cadre rassurant et bienveillant. » 🙂

En étant bien dans son environnement, on crée les conditions favorables pour accueillir le contenu de la formation et donc faire davantage de progrès. 🚀

Oser prendre la parole, sans se sentir exposé

En présentiel, il m’arrive de rencontrer des participants qui se sentent mal à l’aise, qui n’ont pas envie de réaliser les exercices devant les autres. 😰 Je ne force jamais personne à faire un exercice. Je l’encourage, je lui propose à différents moments de la journée mais sans jamais obliger. Je ne veux surtout pas accentuer le malaise ressenti par cette personne. Je propose souvent de faire l’exercice en tête à tête, à la fin de la session collective.

Mais à distance, je ne savais pas comment j’allais pouvoir gérer ce genre de situations. L’expérience avec le Dahlir m’a montré que la distance pouvait être bénéfique pour les personnes qui ne se sentent pas à l’aise à l’oral. Bertrand trouve même que « cette formation facilite la désinhibition face à des mises en situation que l’on appréhende parfois. » 🤩

Une bulle pour se former à la prise de parole

« La formation à distance permet d’être plus concentré sur les temps de travail perso. »

bertrand

📝 Je prévois toujours beaucoup d’exercices et de mises en situation pour mes formations à la prise de parole : c’est un élément clé pour s’approprier les apports théoriques et pour progresser. Mais je me demandais comment tout cela allait fonctionner à distance.

J’ai décidé de laisser du temps, individuel ou en binôme, pour effectuer les exercices, en coupant la visio. Mais allaient-ils vraiment utiliser ce temps pour travailler ? 🤔

Et bien oui, et ils ont même apprécié ces petites bulles d’isolement. Cela a permis à Justine « d’avoir des temps seul pour travailler et de ne pas se disperser. » De son côté, Bertrand estime que « la formation à distance permet d’être plus concentré sur les temps de travail perso avec une disponibilité psychique plus importante. » 👍

Les limites de la formation à distance

🎉 Alors oui, je considère cette formation comme un succès mais certains aspects du présentiel m’ont tout de même manqué.

💬 En général, je profite des temps de pauses pour échanger avec les participants, faire connaissance, répondre à une question qu’ils n’ont pas osé poser devant le groupe… Et là, c’était quasiment impossible à faire. 😞

Eux aussi ont regretté le manque d’échanges. « Il est moins simple d’échanger entre participants, avec cette barrière numérique. », explique Carine. « Les interactions et prises de paroles sont moins spontanés, il est plus difficile de rebondir sur ce qui est dit », ajoute Justine. Pour Bertrand, la distance empêche « le vécu irremplaçable du contact direct ». Bref, un peu de chaleur humaine… 🔥

Autre regret : un suivi moins précis des exercices. En temps normal, je circule entre les tables pour regarder le travail effectuer, aider à reformuler une phrase, questionner, challenger…

📙 Heureusement que nous avions le workbook en ligne qui me permettait de prendre connaissance du travail de chacun et d’insérer des commentaires. Je pense d’ailleurs que je réutiliserai ce support, même en présentiel. Il permet de centraliser toutes les productions des participants et de garder une trace de mes remarques et suggestions.

Les 4 participants sont unanimes sur un autre point : ils auraient aimé vivre de véritables mises en situation de prises de parole. Je leur ai donné plusieurs occasions de s’exprimer, de pitcher leur sujet mais c’était toujours derrière un ordinateur. Et bien entendu, les sensations de sont pas les mêmes. J’espère d’ailleurs que j’aurai l’occasion de rencontrer Ingrid, Justine, Bertrand et Carine en chair et en os, et d’échanger avec eux sur leurs progrès à l’oral. 📣

Un test pour ma formation en ligne

Cette expérience de formation à distance est venue conforter mon projet de formation en ligne qui sortira en septembre 2020. Elle sera composée de vidéos et d’exercices, et pourra être complétée par des séances d’accompagnement personnalisé, à distance. Avec les salariés du Dahlir, j’ai testé le déroulé, les supports de présentation, les exercices et je suis ravie de voir que tout a bien fonctionné. 😁

J’ai voulu créer cette formation en ligne pour que toute personne qui souhaite progresser à l’oral puisse y accéder. Porteur de projet, freelance, entrepreneur, travailleur indépendant, demandeur d’emploi… toutes ces personnes ont besoin de prendre la parole mais elles n’ont pas forcément accès à un catalogue de formations répondant à leur besoin.

Aujourd’hui, je suis convaincue à 100% qu’on peut progresser à l’oral, de chez soi. Et j’ai hâte que ma formation en ligne soit terminée. 😀

Prise de parole : comment éviter les blancs ?

Et si j’oublie ce que j’ai à dire ? Si je ne me souviens plus de mes arguments ? S’il y a un blanc en plein milieu de ma présentation ? 😱
Je vous l’accorde, c’est questions sont assez angoissantes… Ces peurs sont fréquentes quand on s’apprête à prendre la parole en public. Et peuvent générer un stress supplémentaire dont on se passerait bien !

🧠 Alors comment éviter les trous de mémoire ? Comment mettre toutes les chances de son côté pour réussir sa prise de parole ?
Je vous propose de découvrir mes 3 conseils pour garder le fil à l’oral. 🎤

Une prise de parole ne se récite pas

Tout d’abord, il y a une règle qui me semble primordiale et que j’évoque régulièrement. Elle fonctionne pour éviter les trous de mémoire et pour tout un tas d’autres aspects de la prise de parole. Cette règle consiste simplement à ne pas apprendre son texte par coeur. 🧡

Quand vous prenez la parole pour présenter votre entreprise, votre métier ou votre projet, vous n’êtes pas au théâtre. Vous n’êtes pas dans un spectacle. 🎭 Vous êtes dans un exercice de communication. Et pour que votre prise de parole soit efficace, il faut qu’elle ait l’air naturelle et spontanée.

Mais attention, ça ne veut pas dire qu’on peut arriver les mains dans les poches et improviser. 😎 Une prise de parole, ça se prépare, ça se structure…. mais ça ne se rédige pas mot pour mot et donc, ça ne s’apprend pas par coeur.

Pourquoi ? Parce qu’en rédigeant et en apprenant par coeur, vous mettez toutes les chances de votre côté pour justement avoir un trou de mémoire. 🙄 En faisant cela, vous vous retrouverez avec un texte appris. Donc s’il y a un raté ou un passage que vous oubliez, vous allez être déstabilisé et vous risquez de perdre vos moyens. 😰

Une prise de parole suit un fil rouge

Ok, mais alors comment préparer sa prise de parole sans rédiger ce que l’on veut dire ? La clé, c’est le fil rouge. 🧭

Tout se joue lors de la phase de préparation : à ce moment là, vous avez besoin d’identifier un fil conducteur, qui sera là pour guider votre prise de parole. Vous devez pouvoir le visualiser quand vous vous exprimez. C’est un peu comme un chemin que vous suivez, à l’oral.

En général, vous connaissez votre sujet, voire vous le maîtriser totalement. ✍ Le fait de rédiger et d’apprendre par coeur permet surtout de vous rassurer. Vous avez l’impression qu’en faisant ainsi, vous n’oublierez rien.
Le fil conducteur joue exactement le même rôle ! Il se construit en passant par les points fondamentaux de votre prise de parole : donc s’il est préparé précautionneusement, les informations essentielles seront bien mentionnées pendant votre prise de parole. 🧘‍♀

🚩 Ce que je vous conseille, c’est de semer, sur ce fil conducteur, des points de repères, qui vont vous guider et vous rassurer. Parmi eux, l’introduction et la conclusion, qui vous aideront à savoir d’où vous partez et où vous allez. Vous pouvez aussi identifier des points clés, des arguments structurants mais également préparer vos transitions et vos exemples. Tous ces éléments vous aideront à éviter les trous de mémoire pendant votre prise de parole.

Une prise de parole se prépare

Une fois que vous aurez construit le squelette de votre prise de parole, je vous recommande de vous entraîner. De beaucoup vous entraîner. 🎤

Vous pouvez le faire devant un miroir : le fait de voir votre reflet peut vous aider à mémoriser ce que vous avez à dire. Et ça permet aussi de travailler la posture, le sourire etc. 😃

Vous pouvez également travailler à l’aide d’une caméra 🎥 : en regardant la vidéo, vous pourrez prendre conscience de tout ce qui marche bien… mais aussi des points à améliorer

Une fois de plus, s’entraîner, ce n’est pas réciter : c’est s’approprier sa prise de parole, la verbaliser et tester des tournures de phrases, des manières d’expliquer.

📢 Personnellement, je travaille beaucoup à haute voix et devant le miroir : je trouve que ça m’aide à ancrer ce que j’ai à dire dans ma mémoire.

3 conseils pour éviter les trous de mémoire

⚡ En résumé, voici ce que je vous recommande pour éviter les blancs dans votre présentation :

  • évitez de rédiger et d’apprendre votre prise de parole par coeur
  • construisez un fil conducteur solide, avec des repères précis
  • répétez et entraînez-vous, devant un miroir ou avec une caméra

Besoin d’un coup de pouce pour construire le fil conducteur de votre prise de parole ? C’est justement ce que je propose dans mes formations et mes accompagnements. N’hésitez pas à me contacter pour en parler ! 😊