Recherche

Laëtitia Chaucesse
Prise de parole en public & animation de conférences

Comment réussir son pitch… en équipe ?

Vous êtes plusieurs à porter un projet ? Découvrez comment le pitcher !

C’est une question qu’on me pose régulièrement lorsque j’anime des formations ou des ateliers. En effet, un projet peut-être porté par deux personnes ou même toute une équipe. C’est souvent le cas pour un pitch de startup. Et dans ce cas, on se pose plein de questions… Qui va pitcher ? Est-ce qu’on y va tous ? Ou à deux ? Comment on se répartit la parole ?
Voici donc trois conseils sur le pitch en équipe.

1. Réussir son pitch, c’est parler de soi

La première chose à faire, c’est de travailler sur votre légitimité. Dans le cas d’un pitch devant un jury, par exemple, le profil du porteur de projet est très important! Le jury va évaluer le projet – sa viabilité, sa faisabilité, son originalité etc. – mais aussi l’équipe. Est-ce qu’ils ont l’étoffe d’entrepreneurs ? Est-ce qu’ils inspirent confiance ? Est-ce qu’il sont légitimes pour porter ce projet ? Il faut donc expliquer pourquoi vous êtes compétents sur le sujet et préciser le rôle concret de chacun.

2. En solo… pour un pitch clair et efficace

Ca y est, vous avez décidé qu’un seul membre de l’équipe allait pitcher. C’est un option qui présente plusieurs avantages. D’abord, votre pitch sera plus fluide, il s’enchaînera de manière naturelle. Ensuite, il vous faudra certainement moins de temps pour le préparer. Pensez bien toutefois à mentionner les autres membres de l’équipe. Encore mieux : ils peuvent se tenir près de vous pour répondre aux questions du jury, en fonction de leur légitimité dans le projet.

3. En équipe… pour un pitch percutant

Le fait de pitcher en équipe permet de créer une présentation dynamique. L’attention du public sera relancée à chaque fois qu’une nouvelle personne prendra la parole. Cela peut également aider à montrer la complémentarité des profils au sein de l’équipe. Et si vous êtes à l’aise, pourquoi ne pas imaginer une petite mise en scène ou un jeu de rôle ?

Soyez toutefois vigilants sur le nombre de pitcheurs : je recommande deux personnes maximum pour un pitch court. Et surtout, consacrez beaucoup de temps à la préparation du pitch et aux temps de répétition. Vos interventions doivent s’enchaîner à la perfection 🤩.

3 conseils pour réussir votre pitch

En conclusion, si vous pitcher en équipe, pensez bien à :

  • identifier et valoriser la légitimité de chaque membre du projet
  • être tous présents pour vous répartir les questions du jury
  • soigner l’enchaînement des interventions

Et pour aller plus loin…

Une formation, un atelier pratique, une séance personnalisée… tous les formats sont possibles pour vous aider à bien pitcher ! N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Reussir son pitch : comment le preparer ?

Pour convaincre à l’oral, pas question d’improviser. Certes, le pitch est un format de présentation court et dynamique. Il doit avoir l’air naturel et spontané. Mais pour réussir son pitch, Il faut le préparer soigneusement. Plus on veut être percutant, plus il faut travailler en amont. Pour faire simple, il y a trois étapes de travail à respecter.

1. Qu’est-ce que je raconte dans mon pitch ?

Ca peut paraître évident, mais il est indispensable de faire le point sur ce que vous voulez raconter. Un projet, c’est complexe et vous ne pourrez pas tout dire en 2 ou 3 minutes.
Il faut donc faire le tri dans la matière qui constitue votre projet… et choisir les éléments principaux. C’est donc une phase de sélection qui n’est pas toujours évidente, mais indispensable pour pitcher efficacement. Sinon, vous risquez d’en dire trop, voire de partir dans tous les sens et votre interlocuteur sera perdu.

2. Comment je construis mon pitch ?

Une fois que vous avez identifié les éléments que vous voulez faire apparaître dans votre pitch, vous avez votre matière première. Ca peut prendre la forme de notes, d’un schéma, de dessins… Maintenant, il va falloir transformer ce contenu en une présentation orale : le pitch. Il faut donc trouver un fil rouge, avec un début et une fin. Comment je commence ? Quelle est ma phrase de conclusion ? Quels mots vont permettre de retranscrire mes idées ? C’est l’étape de mise en forme du pitch.

3. Comment je l’exprime à l’oral ?

Je veux parler notamment du ton que vous allez employer : formel, décontracté, décalé etc. Il s’agit aussi de votre attitude. Même si je suis convaincue que le contenu est le plus important, la manière dont vous allez vous comporter pendant le pitch vous aidera à faire passer vos idées et à convaincre

3 questions pour préparer votre pitch

En conclusion, pour préparer votre pitch, vous devez répondre à 3 questions :

  • Qu’est-ce que je veux dire ?
  • Comment j’organise ce contenu ?
  • Comment je l’exprime à l’oral ?

Et pour aller plus loin…

Une formation, un atelier pratique, une séance personnalisée… tous les formats sont possibles pour vous aider à bien pitcher ! N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Chanter pour vaincre sa peur de parler en public

Le ventre serré, la gorge nouée, le rythme cardiaque qui s’accélère…
Vous les reconnaissez ? Vous les avez déjà ressentis ? Ce sont les symptômes du trac… Enfin, quelques uns. Car ils sont nombreux, très nombreux. Mais rassurez-vous, il y a des solutions pour vaincre cette angoisse de la performance.

Après la posture de super-héros, je vous propose de découvrir la chanson anti-trac ! Alors je vous l’accorde, c’est une technique qu’il n’est pas toujours évident de mettre en oeuvre avant de s’exprimer en public… Mais l’intérêt de cette vidéo, c’est de vous montrer qu’en acceptant sa peur, on peut s’en servir. On peut même la transformer en levier.

Et si vous n’êtes pas convaincus par ce témoignage, vous pouvez aussi vous former ! Les prochaines dates sont pour le mois de juin.

1, 2, 3… Pitchez !

Présenter son projet à des financeurs, pitcher devant les membres d’un jury, résumer son idée à un futur partenaire… Quand on est en en train de lancer ou de développer une activité, pas question de rater une occasion de parler de son projet. Oui mais voilà : c’est plus facile à dire qu’à faire.

“Je ne suis pas du tout à l’aise à l’oral”… “Je stresse dès qu’il faut parler en public”… “Quand je parle de mon projet, c’est pas clair, je pars dans tous les sens”… Vous vous reconnaissez dans ces propos ? Alors jetez un oeil au programme ci-dessous, nous l’avons conçu pour vous aider à surmonter ces obstacles.

  • Etape 1 : Trouver la bonne posture
    Session de 4h en petit groupe (maxi. 8 personnes)
    Date : mardi 10 mai ou jeudi 9 juin – de 9h à 13h / Lieu : Epicentre Factory

Avant même de prendre la parole devant un auditoire, une question se pose : suis-je ok avec ce que je m’apprête à faire?
Le désir de communiquer, la confiance que je m’accorde, la perception positive de mon public, le relâchement, l’authenticité…et finalement le plaisir de s’exprimer, sont autant d’éléments essentiels que nous travaillerons lors de cette première étape afin de faire du pitch un moment singulier et remarqué.

Intervenant : Sébastien Saint Martin, comédien et coach certifié en prise de parole en public

  • Etape 2 : Parler, oui ! Mais pour dire quoi ?
    Session de 4h en petit groupe (maxi. 8 personnes)
    Date : mardi 17 mai ou mercredi 15 juin – de 9h à 13h Lieu : Epicentre Factory

Le contenu, c’est bien l’élément le plus important de votre présentation. Il faut savoir ce que vous voulez dire, quelle histoire vous allez raconter. Ca vous semble évident ? C’est justement le piège : quand on maîtrise son sujet et qu’on est passionné par ce que l’on fait, on a parfois du mal à prendre du recul. Faire le tri dans ses idées, identifier son message, construire un argumentaire solide, adapter son discours à sa cible… Voilà ce que nous verrons ensemble pour vous permettre de construire une présentation claire, concise et percutante !

Intervenante : Laëtitia Chaucesse, journaliste et formatrice en prise de parole en public

  • Etape 3 : S’entraîner… encore et encore
    Session de 2h en individuel
    Date et lieu : à définir

Au cours d’une séance individuelle de 2 heures avec l’un des intervenants, vous pourrez affiner, répéter, éprouver votre présentation. A partir des retours ciblés d’un professionnel vous procéderez aux derniers ajustements nécessaires afin de maîtriser au mieux votre présentation et celles qui suivront…

Intervenants : Laëtitia Chaucesse ou Sébastien Saint Martin

Tarifs
Tarif individuel (particuliers, auto-entrepreneurs, créateurs d’entreprise) :
90 €/séance ou 240€/le pack de 3 séances
Tarif entreprise :
180€/séance ou 480€/le pack de 3 séances
Ces modules peuvent également être proposés en intra-entreprise. Pour les tarifs, nous consulter.

Pour vous inscrire, c’est par ici !

 

Parler pour être écouté

7 attitudes à éviter quand on parle en public
4 piliers sur lesquels s’appuyer pour construire son discours
6 outils pour travailler votre voix
Et tout cela en à peine 10 minutes ? En voilà un contenu intéressant à découvrir en marchant, en vous préparant le matin ou en cuisinant !

Les techniques journalistiques au service de votre communication

« Quelle histoire je vais raconter ? » Voilà LA question que l’on devrait toujours se poser avant de communiquer. A l’écrit comme à l’oral, il faut avant tout savoir de quoi on va parler. Ca paraît simple comme ça. Ca paraît même évident. Et pourtant ! Comment faire le tri dans toutes les informations dont on dispose ? Comment trancher entre deux exemples ? Comment choisir un chiffre percutant ? Et surtout, comment s’assurer que ce que l’on va dire ou écrire sera compris par tous ?

Depuis de nombreuses années, mon partenaire NetCast Conseil accompagne des dirigeants d’entreprise et des porte-paroles dans cette tâche. Pour ce faire, il utilise une méthode inspirée des techniques d’écriture journalistiques. Pourquoi ? Parce que chaque jour, un journaliste doit transmettre un message clair et percutant à une cible qui ne maîtrise pas le sujet.

NetCast Conseil vous propose un programme de formations pour acquérir ces techniques et les mettre en pratique. Prise de parole en public, communication de crise, écriture pour le papier ou le web, gestion des interviews etc. Il y en a pour tous les goûts et surtout pour tous les besoins.

Ces formations ont lieu à Paris mais elles peuvent aussi être organisées dans votre ville. N’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé !

Quel super-héros êtes-vous ?

Pas besoin de costume ou d’accessoires. Une pièce isolée ou des toilettes suffiront. Juste deux minutes d’intimité pour faire monter votre niveau de confiance à son maximum. Vous ne voyez certainement pas où je veux en venir et pourtant, c’est très sérieux et tout à fait lié à notre sujet : la prise de parole en public.

Il y a quelques jours, j’ai découvert cette vidéo d’Amy Cuddy. Elle explique comment « notre corps peut influencer notre esprit ». Et surtout comment on peut s’appuyer sur cet incroyable levier pour préparer une prise de parole. Je vous laisse la découvrir… et répondre à la question du titre de cet article. Pour ma part, je vais rester sur Wonderwoman.