Recherche

Laëtitia Chaucesse
Prise de parole en public & animation de conférences

Category Archives:
Conseils

Comment réussir son pitch… en équipe ?

Vous êtes plusieurs à porter un projet ? Découvrez comment le pitcher !

C’est une question qu’on me pose régulièrement lorsque j’anime des formations ou des ateliers. En effet, un projet peut-être porté par deux personnes ou même toute une équipe. C’est souvent le cas pour un pitch de startup. Et dans ce cas, on se pose plein de questions… Qui va pitcher ? Est-ce qu’on y va tous ? Ou à deux ? Comment on se répartit la parole ?
Voici donc trois conseils sur le pitch en équipe.

1. Réussir son pitch, c’est parler de soi

La première chose à faire, c’est de travailler sur votre légitimité. Dans le cas d’un pitch devant un jury, par exemple, le profil du porteur de projet est très important! Le jury va évaluer le projet – sa viabilité, sa faisabilité, son originalité etc. – mais aussi l’équipe. Est-ce qu’ils ont l’étoffe d’entrepreneurs ? Est-ce qu’ils inspirent confiance ? Est-ce qu’il sont légitimes pour porter ce projet ? Il faut donc expliquer pourquoi vous êtes compétents sur le sujet et préciser le rôle concret de chacun.

2. En solo… pour un pitch clair et efficace

Ca y est, vous avez décidé qu’un seul membre de l’équipe allait pitcher. C’est un option qui présente plusieurs avantages. D’abord, votre pitch sera plus fluide, il s’enchaînera de manière naturelle. Ensuite, il vous faudra certainement moins de temps pour le préparer. Pensez bien toutefois à mentionner les autres membres de l’équipe. Encore mieux : ils peuvent se tenir près de vous pour répondre aux questions du jury, en fonction de leur légitimité dans le projet.

3. En équipe… pour un pitch percutant

Le fait de pitcher en équipe permet de créer une présentation dynamique. L’attention du public sera relancée à chaque fois qu’une nouvelle personne prendra la parole. Cela peut également aider à montrer la complémentarité des profils au sein de l’équipe. Et si vous êtes à l’aise, pourquoi ne pas imaginer une petite mise en scène ou un jeu de rôle ?

Soyez toutefois vigilants sur le nombre de pitcheurs : je recommande deux personnes maximum pour un pitch court. Et surtout, consacrez beaucoup de temps à la préparation du pitch et aux temps de répétition. Vos interventions doivent s’enchaîner à la perfection 🤩.

3 conseils pour réussir votre pitch

En conclusion, si vous pitcher en équipe, pensez bien à :

  • identifier et valoriser la légitimité de chaque membre du projet
  • être tous présents pour vous répartir les questions du jury
  • soigner l’enchaînement des interventions

Et pour aller plus loin…

Une formation, un atelier pratique, une séance personnalisée… tous les formats sont possibles pour vous aider à bien pitcher ! N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Reussir son pitch : comment le preparer ?

Pour convaincre à l’oral, pas question d’improviser. Certes, le pitch est un format de présentation court et dynamique. Il doit avoir l’air naturel et spontané. Mais pour réussir son pitch, Il faut le préparer soigneusement. Plus on veut être percutant, plus il faut travailler en amont. Pour faire simple, il y a trois étapes de travail à respecter.

1. Qu’est-ce que je raconte dans mon pitch ?

Ca peut paraître évident, mais il est indispensable de faire le point sur ce que vous voulez raconter. Un projet, c’est complexe et vous ne pourrez pas tout dire en 2 ou 3 minutes.
Il faut donc faire le tri dans la matière qui constitue votre projet… et choisir les éléments principaux. C’est donc une phase de sélection qui n’est pas toujours évidente, mais indispensable pour pitcher efficacement. Sinon, vous risquez d’en dire trop, voire de partir dans tous les sens et votre interlocuteur sera perdu.

2. Comment je construis mon pitch ?

Une fois que vous avez identifié les éléments que vous voulez faire apparaître dans votre pitch, vous avez votre matière première. Ca peut prendre la forme de notes, d’un schéma, de dessins… Maintenant, il va falloir transformer ce contenu en une présentation orale : le pitch. Il faut donc trouver un fil rouge, avec un début et une fin. Comment je commence ? Quelle est ma phrase de conclusion ? Quels mots vont permettre de retranscrire mes idées ? C’est l’étape de mise en forme du pitch.

3. Comment je l’exprime à l’oral ?

Je veux parler notamment du ton que vous allez employer : formel, décontracté, décalé etc. Il s’agit aussi de votre attitude. Même si je suis convaincue que le contenu est le plus important, la manière dont vous allez vous comporter pendant le pitch vous aidera à faire passer vos idées et à convaincre

3 questions pour préparer votre pitch

En conclusion, pour préparer votre pitch, vous devez répondre à 3 questions :

  • Qu’est-ce que je veux dire ?
  • Comment j’organise ce contenu ?
  • Comment je l’exprime à l’oral ?

Et pour aller plus loin…

Une formation, un atelier pratique, une séance personnalisée… tous les formats sont possibles pour vous aider à bien pitcher ! N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.