Et si j’oublie ce que j’ai à dire ? Si je ne me souviens plus de mes arguments ? S’il y a un blanc en plein milieu de ma présentation ? 😱
Je vous l’accorde, c’est questions sont assez angoissantes… Ces peurs sont fréquentes quand on s’apprête à prendre la parole en public. Et peuvent générer un stress supplémentaire dont on se passerait bien !

🧠 Alors comment éviter les trous de mémoire ? Comment mettre toutes les chances de son côté pour réussir sa prise de parole ?
Je vous propose de découvrir mes 3 conseils pour garder le fil à l’oral. 🎤

Une prise de parole ne se récite pas

Tout d’abord, il y a une règle qui me semble primordiale et que j’évoque régulièrement. Elle fonctionne pour éviter les trous de mémoire et pour tout un tas d’autres aspects de la prise de parole. Cette règle consiste simplement à ne pas apprendre son texte par coeur. 🧡

Quand vous prenez la parole pour présenter votre entreprise, votre métier ou votre projet, vous n’êtes pas au théâtre. Vous n’êtes pas dans un spectacle. 🎭 Vous êtes dans un exercice de communication. Et pour que votre prise de parole soit efficace, il faut qu’elle ait l’air naturelle et spontanée.

Mais attention, ça ne veut pas dire qu’on peut arriver les mains dans les poches et improviser. 😎 Une prise de parole, ça se prépare, ça se structure…. mais ça ne se rédige pas mot pour mot et donc, ça ne s’apprend pas par coeur.

Pourquoi ? Parce qu’en rédigeant et en apprenant par coeur, vous mettez toutes les chances de votre côté pour justement avoir un trou de mémoire. 🙄 En faisant cela, vous vous retrouverez avec un texte appris. Donc s’il y a un raté ou un passage que vous oubliez, vous allez être déstabilisé et vous risquez de perdre vos moyens. 😰

Une prise de parole suit un fil rouge

Ok, mais alors comment préparer sa prise de parole sans rédiger ce que l’on veut dire ? La clé, c’est le fil rouge. 🧭

Tout se joue lors de la phase de préparation : à ce moment là, vous avez besoin d’identifier un fil conducteur, qui sera là pour guider votre prise de parole. Vous devez pouvoir le visualiser quand vous vous exprimez. C’est un peu comme un chemin que vous suivez, à l’oral.

En général, vous connaissez votre sujet, voire vous le maîtriser totalement. ✍ Le fait de rédiger et d’apprendre par coeur permet surtout de vous rassurer. Vous avez l’impression qu’en faisant ainsi, vous n’oublierez rien.
Le fil conducteur joue exactement le même rôle ! Il se construit en passant par les points fondamentaux de votre prise de parole : donc s’il est préparé précautionneusement, les informations essentielles seront bien mentionnées pendant votre prise de parole. 🧘‍♀

🚩 Ce que je vous conseille, c’est de semer, sur ce fil conducteur, des points de repères, qui vont vous guider et vous rassurer. Parmi eux, l’introduction et la conclusion, qui vous aideront à savoir d’où vous partez et où vous allez. Vous pouvez aussi identifier des points clés, des arguments structurants mais également préparer vos transitions et vos exemples. Tous ces éléments vous aideront à éviter les trous de mémoire pendant votre prise de parole.

Une prise de parole se prépare

Une fois que vous aurez construit le squelette de votre prise de parole, je vous recommande de vous entraîner. De beaucoup vous entraîner. 🎤

Vous pouvez le faire devant un miroir : le fait de voir votre reflet peut vous aider à mémoriser ce que vous avez à dire. Et ça permet aussi de travailler la posture, le sourire etc. 😃

Vous pouvez également travailler à l’aide d’une caméra 🎥 : en regardant la vidéo, vous pourrez prendre conscience de tout ce qui marche bien… mais aussi des points à améliorer

Une fois de plus, s’entraîner, ce n’est pas réciter : c’est s’approprier sa prise de parole, la verbaliser et tester des tournures de phrases, des manières d’expliquer.

📢 Personnellement, je travaille beaucoup à haute voix et devant le miroir : je trouve que ça m’aide à ancrer ce que j’ai à dire dans ma mémoire.

3 conseils pour éviter les trous de mémoire

⚡ En résumé, voici ce que je vous recommande pour éviter les blancs dans votre présentation :

  • évitez de rédiger et d’apprendre votre prise de parole par coeur
  • construisez un fil conducteur solide, avec des repères précis
  • répétez et entraînez-vous, devant un miroir ou avec une caméra

Besoin d’un coup de pouce pour construire le fil conducteur de votre prise de parole ? C’est justement ce que je propose dans mes formations et mes accompagnements. Vous pouvez même progresser à votre rythme, de chez vous, grâce à mes formations en ligne. N’hésitez pas à me contacter pour en parler ! 😊

 

Découvrez mes formations en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Ce contenu est protégé