Vous venez d’assister à une réunion ou une conférence et vous avez été scotché.e par un.e intervenant.e : sa prise de parole était incroyable ! 🎙 Claire, bien structurée, dynamique, vivante… vous n’avez pas décroché une seule seconde et vous avez tout compris. Quel talent ! 👏

Et là, vous commencez à éprouver une émotion plutôt désagréable : de la jalousie. 🙈 Vous aimeriez tellement être autant à l’aise à l’oral ! Manipuler les mots avec facilité, trouver les transitions adaptées, les exemples appropriés…
Mais vous en êtes loin. Vous, quand vous prenez la parole en public, vous avez vraiment l’impression d’être nul.le. De manquer de clarté, de ne pas être convaicant.e, d’ennuyer tout le monde… 😭

✋ STOP ! Et si on essayait de transformer ce ressenti négatif en une source d’énergie plus positive ? Voici 5 étapes pour passer de la jalousie à la motivation.

Relativiser : cette prise de parole n'est que la partie visible de l'iceberg

On le sait tous : ce que l’on voit de la vie des autres, n’est qu’une toute petite partie d’un tout. Et c’est d’autant plus vrai sur les réseaux sociaux. La photo de sur la plage paradisiaque, le post pour annoncer un nouveau contrat ou le lancement d’un nouveau produit : toutes ces réussites, ces bonnes nouvelles, ne sont pas le reflet de la vie des autres. On ne peut pas vraiment savoir ce qui se passe chez nos amis, nos confrères ou nos concurrents. Ils ne nous montrent que ce qu’ils ont envie que l’on voie. Et entre nous soit dit, on fait pareil… 😉

Quand vous écoutez cette fameuse prise de parole impeccable, c’est la même chose : c’est le meilleur qui est mis en avant. La crème de la crème. 🎥 Personnellement, quand je prépare une vidéo sur la prise de parole ou le pitch, je ne poste sur les réseaux que la meilleure version. Je ne vais pas vous montrer les fois où je me suis trompée, où j’ai hésité… Je vais garder la meilleure prise. Donc cette vidéo, même si elle est réussie, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. ❄

Partager : bien s'exprimer, c'est possible pour vous aussi !

🤩 On voyant quelqu’un qui réussit, on ressent souvent de l’admiration. Mais on peut aussi être chatouillé par cette émotion plus désagréable : la jalousie. On se dit que cette personne y arrive mieux que nous, réussit plus facilement, qu’elle a un contexte plus favorable. 🍀
Et on arrive à penser que pour nous, de toutes façons, c’est plus difficile. On a pas le temps, les moyens, les conditions nécessaires. Donc, on n’y arrivera pas. 😞

Mais finalement, le premier obstacle qui nous empêche d’avancer et de réussir, ce sont ces pensées négatives. Elles nous enferment dans un schéma qui nous limite. Et pour atteindre nos objectifs, pour réussir nous aussi à prendre la parole de manière claire et convaincante, nous devons sortir de ce système de pensée. Ce sentiment de jalousie ne nous apporte rien de bon. Bien au contraire, il nous bloque. ⛔

La clé, c’est de considérer cette de prise de parole réussie comme une source d’inspiration, un exemple de ce qu’il est possible de faire. Et de s’en servir comme élément de motivation. 💪

Reconnaître : réussir sa prise de parole demande des efforts

🤓 Pour avancer, on doit aussi faire preuve de reconnaissance. Non, cette personne n’a pas réussi sa prise de parole par chance ou par hasard. Si sa présentation vous a plu et convaincu, c’est certainement parce qu’elle a consacré du temps et de l’énergie pour la préparer.

📚 Elle a réfléchi à ce qu’elle allait dire, à la manière dont elle allait organiser ses idées. Elle a pris du temps pour construire son support, elle a répété plusieurs fois. Bref, elle s’est donnée les moyens d’y arriver. 

Alors c’est vrai, certaines personne sont naturellement plus à l’aise à l’oral que d’autres. Mais dans la plupart des cas, derrière une présentation ou un pitch réussi, il y a des heures et des heures de travail. ⏰

Identifier : ce que j'aimerais améliorer dans mes prises de parole

🤔 Ok, mais alors comment s’y prendre pour progresser ?

D’abord, je vous invite à prendre le temps d’identifier ce que vous aimeriez améliorer chez vous, à l’oral. Pour ça, je vous propose de repenser à cette fameuse prise de parole qui a suscité votre admiration et à vous poser cette question : quelle émotion cette personne éprouve en réussissant sa présentation et que, moi aussi, j’aimerais ressentir ? Qu’est-ce qui me fait réellement envie en l’écoutant ? Cette première étape vous aidera à savoir où vous voulez aller, ce que vous visez. 🎯

😃 Est-ce que c’est de la fierté, de la joie, de la satisfaction ou encore de la reconnaissance. La palette des émotions est vaste. Apprendre à les reconnaître et à mettre le bon mot sur ce que l’on ressent, c’est déjà faire un énorme pas en avant. 👣

S'organiser : mon plan d'action pour être plus à l'aise à l'oral

🔭 Une fois que je connais mon objectif, je peux réfléchir à la meilleure manière de l’atteindre. 

🌴 Par exemple, si je reprends la photo sur la plage paradisiaque qui me donne envie de partir à l’autre bout du monde, je vais devoir faire plusieurs choses pour y arriver : mettre de l’argent de côté, me dégager du temps pour organiser ce voyage et partir… sans oublier l’achat d’un nouveau maillot de bain… 👙

🎙 Concernant la prise de parole, je peux me fixer un objectif concret pour la prochaine occasion qui se présente à moi, et me dire que je vais :

Il est certain que si je veux atteindre mon objectif et ressentir l’émotion positive que j’ai identifiée, il va falloir que je me mette en action. Cela va me demander des efforts, du temps et de l’énergie. 🍊

En bref...

💛 C’est tout à fait normal de ressentir de la jalousie. L’important, c’est d’arriver à transformer cette émotion négative en une source d’inspiration et de motivation. Si vous admirez quelqu’un pour son aisance à l’oral, servez-vous de cet exemple pour progresser ! Et pour cela, je vous invite à :

  • sortir de la jalousie en reconnaissant le travail fourni pour en arriver là
  • identifier ce qui vous fait vraiment envie dans cette réussite
  • imaginer comment vous pouvez l’appliquer dans votre vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *